Combien de temps dure une reconversion ?

Avant toute chose, si tu t’attends à ce que je te donne une réponse précise, LE chiffre prouvé scientifiquement…. tu vas être déçu.e… Désolée. Ceci étant dit, rentrons dans le vif du sujet.

Je crois qu’on aimerait tous, en un claquement de doigt, avoir les réponses à nos questions, pouvoir s’endormir le mardi soir totalement perdu.e et se réveiller le mercredi matin en se disant « mais oui bien sûr c’est ça que je veux faire ». Après tout, pourquoi vouloir rester dans un job qui nous rend malheureux.se ? Oui mais voilà, ça ne se passe pas vraiment comme ça. Ce serait bien, mais non. Saupoudrons tout cela d’un peu de difficulté, sinon ce n’est pas rigolo. ;-);-)

Si ça peut te remonter le moral, sache que prendre le temps qu’il te faut, c’est une des clefs pour réussir sa reconversion. Dit autrement, foncer = bâcler = échouer.

Règle n° 1 : La durée d’une reconversion professionnelle dépend de la connaissance que tu as de toi. Où en es-tu dans tes réflexions ?

As-tu une ou plusieurs pistes ? Si oui, sont-elles bien avancées ? As-tu des blocages qui ne te permettront pas d’avancer comme tu voudrais ou de passer à l’action ?

La réponse à ces questions aura forcément un impact sur la durée de ta reconversion. Si tu sais déjà ce que tu voudrais faire et que tu n’as plus qu’à vérifier sur le terrain, forcément ça ira plus vite. Surtout si après vérification, ça fait BINGO !

Règle n° 2 : La durée d’une reconversion professionnelle dépend du projet en question

Forcément si ton projet de reconversion passe par un retour à la case étude et formation, il te faudra rajouter ce temps là à partir du moment où tu prends la décision de te reconvertir et celui où, ça y est, tu recherches un nouveau poste / ton entreprise ouvre ses portes (si tu souhaites partir dans l’entrepreneuriat).

Si ton projet correspond à une reconversion totale, un changement à 180° degrés, il y aura plus d’étapes pour toi qu’une « simple évolution » de poste ou que si tu restes dans le même secteur. Par exemple, si tu étais chargé.e de communication et que tu souhaites devenir community manager, cela ira plus vite pour toi que si tu souhaites te reconvertir en avocat.e (là il te faudra entamer des études de droits).

Ensuite, il ne faut pas oublier de prendre en compte le statut visé. Si tu décides de rester salarié.e, plus tu auras effectué un changement radical et plus tu auras une posture de débutant dans le domaine en question. Donc il te faudra convaincre, développer encore plus ton réseau. Comme on dit, petit à petit, l’oiseau fait son nid….

Si tu décides de te lancer dans l’indépendance et de te mettre à ton compte, il va falloir que tu développes ton « moi chef d’entreprise » (et crois moi c’est un métier à part entière). Deux reconversion en l’une, c’est cadeau ! Créer une entreprise ne se fait pas en deux coups de cuiller à pot. Il faut faire un business plan, comprendre comment cela fonctionne, établir un plan d’action, connaître sa clientèle, son besoin, développer son réseau, apprendre à communiquer et j’en passe.

Règle n° 3 : La durée d’une reconversion professionnelle dépend de ton environnement

Selon ta situation personnelle, ta reconversion peut être plus ou moins longue. Chaque étape d’une reconversion (introspection, lever ses blocages, vérifier son projet sur le terrain etc) est importante, peut prendre plus ou moins de temps et aucune ne doit être négligées. Or, nous disposons tous de 24h dans une journée (ça j’en suis sûr 😉 ). Mais notre temps disponible dépend de notre situation personnelle et professionnelle. Un demandeur d’emploi a, à priori, plus de temps de libre qu’un salarié, un salarié à temps partiel a, à priori, plus de temps de libre qu’un salarié à temps plein. Je dis à priori car je ne connais pas ta situation personnelle. D’autres éléments (être parent, être aidant familial…) font que l’on dispose plus ou moins d’un temps libre différent.

Pour toutes ces raisons il est difficile de dire avec certitude combien de temps dure une reconversion. Ce n’est pas une science exacte. Ce qui est vrai pour l’un n’est pas vrai pour l’autre. Rien ne sert de se mettre la pression ou de se comparer. « Elle a trouvé en 3 mois alors ça devrait le faire ». Heu… désolée de te décevoir mais en fait non, pas forcément. Il y a trop de paramètres qui entrent en jeu pour pouvoir annoncer haut et fort une durée qui soit sûre et certaines !

Dans tous les cas, il faut s’écouter et accepter de prendre le temps qu’il faut. Se donner du temps évite le choix par défaut. Se donner du temps permet d’aller en profondeur. Si c’est 6 mois et bien c’est 6 mois. Et si c’est 1 an, c’est 1 an. Ce qui compte c’est que tu trouves non  et que tu sois épanoui.e non ?

Et si tu faisais un petit sondage autour de toi ? Si tu connais des personnes qui se sont reconverties, je t’invite à leur poser la question « combien de temps ça t’a pris ? ».

N’hésite pas à me faire un retour de ton enquête, les réponses m’intéressent 😉

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *