Je veux me reconvertir mais je n’ai pas le temps d’y réfléchir

reconversion : je n'ai pas le temps

Entre le boulot, le trajet, ta famille, tes amis, tes obligations à droite à gauche etc etc tu ne sais déjà plus où donner de la tête alors penser à ta reconversion…. c’est difficile ! Je l’entends mais LA question à te poser c’est : qu’est-ce qui se passera si tu ne le fais pas ?

Combien de temps encore vas-tu tenir ? Qu’elles vont être les répercussions pour toi mais aussi pour tes proches ? (parce que je suis bien placée pour te dire que lorsque tu bougonnes tout le temps, que tu broies du noir, c’est quand même pas le cadeau du siècle que tu leur offres)

Et si tu ne le fais pas maintenant, es-tu sûre de le faire dans 1, 2 ou 5 ans ?

Je vais être cache, mais pour moi, la question du temps, c’est une excuse, une peur.

Pas de temps ou pas prête ?

La vérité, et je l’avais déjà évoqué dans l’article « est-ce le bon moment ? » c’est qu’il n’y a pas, à proprement parler, de bon moment. Sauf, celui que tu as décidé. Donc si tu me dis « ce n’est pas le moment, je n’ai pas le temps » je vais te dire « non, ce n’est pas une histoire d’emploi du temps, c’est juste que tu n’es pas prête » et il n’y a aucun problème avec ça.

  • Si tu as décidé que tu n’avais pas le temps, tu n’auras pas le temps, c’est inévitable.
  • En revanche, si tu as décidé que tu as le temps pour te reconvertir, tu trouveras ce temps. Et tu seras même surprise de voir qu’il te restait du temps. 😉

La reconversion ce n’est pas un rapport à rendre avec une deadline.

La reconversion c’est un cheminement. C’est à toi de décider, en fonction de ce qu’il te convient, d’y passer 30 minutes ou 4h par semaine. La seule règle, c’est, si tu veux avancer, de t’y tenir pour garder le cap. Mais crois-moi, il vaut mieux 30 min productives toutes les semaines que 4h « vides ». Et là encore, quand je dis « t’y tenir », je devrais mesurer mes mots (mea culpa). Certaines personnes ne sont pas faites pour suivre comme ça un planning avec rigueur. Elles vivent avec leurs ressentis, leurs émotions. Souvent, ce sont des personnes créatives, intuitives. Tu vois par exemple, j’essaye au maximum de me tenir à un planning défini mais la vérité c’est que si je me dis « ok le mardi de 14h à 16h tu rédiges deux articles pour le blog » il y a de fortes chances qu’en 2h, je ponde 3 phrases. Par contre, le lendemain, alors que je ne l’avais pas prévu, paf, illumination, (souvent en prenant ma douche ou en faisant la vaisselle…. visiblement l’eau c’est mon élément, je devais être un poisson dans une autre vie), et je vais alors écrire un article en 10 minutes.

Et bien la reconversion c’est ça aussi. C’est prendre des moments pour travailler sur soi, mais c’est aussi se laisser porter et se reconnecter à son environnement.

Reconversion + emploi du temps = à la carte

Tu vois, réfléchir à ta reconversion ne va pas forcément te monopoliser une demi-journée par semaine. C’est comme au resto : c’est à la carte.

Et concrètement pour trouver ce fameux temps, tu peux commencer par te dire : « qu’est-ce que je pourrais déléguer voir enlever dans mon planning ? ».

exemple :

« J’emmène Théo tous les mercredis au judo » → «  A partir d’aujourd’hui, Théo mon chéri, papa (ou mamie ou le papa de Julien…) t’emmènera 1 mercredi sur 2 »

«  J’ai 2h de trajet par jour pour me rendre au travail » → «  Et si je demandais une journée de télétravail par semaine, je gagnerais 2h !! »

« Punaise, j’ai passé 3h sur les réseaux sociaux hier soir » → « A partir de demain, je me met une alerte de temps, pas plus d’1h30 par jour. Ouah, je viens de gagner 1h30 ! »

« A partir de demain, j’arrête de repasser ! »

« Dorénavant je fais ma liste de courses avant de partir au magasin, ça m’évitera de tourner en rond 1000 ans entre les rayons »

Le mot d’ordre c’est OPTIMISATION.

Un autre secret, c’est d’apprendre à dire NON. Non tu ne peux pas toujours faire ce que les autres veulent que tu fasses. Oui, ils peuvent se débrouiller sans toi (bon ok, il peut y avoir des couacs au départ mais zen, ce n’est pas grave).

Ensuite, si tu choisis de te faire accompagner, tu iras très certainement plus vite dans tes réflexions (et tu pourras de nouveau emmener Théo tous les mercredis au judo… mais en auras-tu vraiment envie 😉 ? )

Et saches que pour ma part, je m’adapte au maximum à ton emploi du temps. D’ailleurs, petite astuce – qui est au final la même que pour le télétravail : je peux t’accompagner à distance, ce qui est plus souple pour toi. Et tu peux même gagner encore plus de temps en te connectant à la visio-conférence en pyjama ;)-;-) Qui a dit qu’il fallait passer 1h dans la salle de bain tous les matins (bon sauf si c’est un plaisir pour toi bien évidemment !)…

As-tu d'autres astuces pour gagner du temps au quotidien ? Tu peux me le dire en commentaire :-)
Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *