Pourquoi j’ai passé une journée de ***** et pourquoi demain ça ira mieux ?

Tu la connais toi aussi cette journée interminable où tu n’es pas bien mais tu ne sais pas vraiment pourquoi et/ou tu enchaînes les problèmes ? Et clairement même si tu sais que ce n’est pas si grave que ça, il n’empêche que tu n’es pas bien, tu râles/grognes/boudes, et « morosité » clignote sur ton front et ça t’énerve.

Et bien tu sais quoi ? Hier j’ai vécu une journée comme ça. En me levant le matin, j’ai vu un magnifique soleil, un paysage glacé magnifique. Cette journée avait tout pour être une journée motivante et riche… sauf que non.

journée qui m'agace

Pourquoi cette journée ne restera pas dans le top 3 de mes meilleures journées :

  • La paperasse administrative ne me dérange pas. Je suis même plutôt conciliante en ce qui concerne les dysfonctionnements. Sauf qu’aujourd’hui j’ai enchaîné les dysfonctionnements et, cerise sur le gâteau, outre le temps passé et donc perdu pour régler ces problèmes, cela engendre des frais (grrrrrrrr). Et le sentiment de tout faire dans les règles de l’art et de t’apercevoir après que ça n’a pas fait avancer le schmilblick, ça ça me gêne (traduction : ça m’énerve/ ça m’agace / ça me fait bondir sur place).

  • Parce que j’ai touché du doigt diverses opportunités qui me sont inaccessibles pour le moment (j’ai bien dit pour le moment, je n’ai pas dit mon dernier mot;-). MODE FRUSTRATION – ON

  • A cause du point numéro 1 (la paperasse administrative tout ça tout ça) je n’ai pas atteint mes objectifs de la journée. En tant que « madame liste de chose à faire» qui se respecte, j’ai donc regardé mon post-it, que j’ai élaboré la veille, des choses à faire pour aujourd’hui. Et ce soir, quand je fais le bilan, horreur, malheur, je n’ai absolument rien rayé sur cette liste. Or rayer, c’est la partie que je préfère dans l’histoire. 🙂

Alors pourquoi je te raconte ma vie ?

Parce que tout ça, ce n’est pas la 1ère fois que ça m’arrive et ce ne sera pas la dernière fois. Aujourd’hui, je sais pourquoi ce soir j’ai ce sentiment de «journée qui m’agace». Mais parfois c’est pire. Je connais le sentiment de «journée qui m’agace» sans savoir pourquoi !

Et je suis sûre que toi aussi tu connais ces journées. Encore plus si tu es dans une période de ta vie où tu ne sais pas trop où aller, qui tu es, comment ce sera demain. Et que l’on est 17, 35 ou 60 ans le résultat est le même.

Dans l’histoire le plus important c’est de se souvenir que chaque moment de vie vécu est une expérience qui nous fait grandir.

Blablabla, en fait elle nous fait une leçon de morale mais ça se trouve elle est en mode chaussettes pilou-pilou, mascara qui coule (et elle va nous faire croire qu’elle a épluché des oignons), tisane, sous sa couette à regarder la TV (à moins que ce ne soit la TV qui la regarde).

Bon ok, j’avoue pour les chaussettes pilou-pilou mais sinon, pour le reste, non. 🙂

Ok, et comment je fais pour aller mieux ?

Si tu as vécu une « journée qui m’agace » et que tu veux réussir à la dompter la prochaine fois qu’elle pointe le bout de son nez, je vais te livrer le secret (rien que ça) : accepte-là, laisse -là venir, vis-là et demain ça ira mieux.

Et si ce n’est pas demain, ce sera après-demain. Bref, écoute tes émotions, prends le temps de les vivre. Et garde en tête que rien n’arrive par hasard.

  • Donc si c’est une « journée qui m’agace » sans raison valable, c’est peut-être tout simplement parce que tu en avais besoin, pour recharger les batteries, pour mieux apprécier demain.
  • Si c’est une « journée qui m’agace» dont tu connais les causes, une fois la crise passée, tu peux te poser et te demander : pourquoi j’ai réagi comme ça, pourquoi j’ai ressenti ça, comment je pourrai faire pour être mieux armé la prochaine fois. Et là, à ce moment précis, tu es en train d’apprendre à te connaître, à comprendre tes faiblesses et tes forces.

Et puis garde en tête que c’est NORMAL d’avoir des hauts et des bas. C’est ce qui fait de nous des humains et c’est ce qui nous fait avancer. Tout de suite, quand on l’accepte, ça va mieux. Si, si, je te promets. C’est pourquoi, si ce soir tu es morose, no panic.

                                    1. Tu as le droit.
                                    2. Tu en ressortiras plus fort.
                                    3. Ca ira mieux demain 😉

Et sinon, si juste accepter et te dire que ça ira mieux demain ne te suffit pas pour te sentir mieux, tu peux te fixer un objectif.

!!! Pas trop dur l’objectif !!!

Le but c’est que tu te dises « finalement elle n’est pas si moche cette journée, j’ai quand même fait ça ». Peu importe la nature de l’objectif, qu’il soit professionnel ou personnel. L’important c’est qu’il te convienne et t’aide à retrouver la sérénité.

Le sentiment de satisfaction sera encore plus présent si tu réponds à un objectif que tu t’es fixé depuis un moment (comme par exemple ranger le placard de l’entrée, ou lire ce livre que tu devais rendre à ton ami il y a déjà 3 mois) mais que tu n’as pas encore réalisé. 

Et tu verras, même si cet objectif ne faisait pas partie de tes priorités du jour, même s’il n’était pas sur ta liste de chose à faire, juste le fait de l’avoir fait, va transformer cette « journée qui m’agace » en journée waouh !

Alors journée waouh pour toi aujourd’hui ou « journée qui m’agace » ?

Partagez !
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *